L’hiver: le temps de la mise en retrait, du retour vers soi

3 novembre 2013 Non Par Guillaume

L’hiver s’étale, comme toute les saisons en énergétique chinoise, sur 3 mois. Globalement les mois de Novembre, Décembre et Janvier sont concernés par cette saison qui débute, selon certains auteurs, du 07 Novembre pour laisser sa place au Printemps dès le 04 Février.

la tortue, symbole de l'hiver

La symbolique de l’hiver

Il exprime l’accomplissement du « non-agir », celui qui rend possible la plongée dans ses propres racines, et l’élan fondamental, la capacité légitime de ressurgir quand on a contacté ses propres bases. L’hiver est donc à la fois le point d’orgue qui conclut la descente de l’énergie et le point d’appui et lieu de recel dynamique de sa remontée.

Selon le Su Wen chapitre II

« Les trois mois de l’hiver sont appelés « fermer » et « mettre en recel ». L’eau gèle, la terre se fend, on s’abstient d’importuner le Yang. On se couche tôt et on se lève tard. Il faut attendre les rayons du soleil. On exerce son vouloir, comme si l’on était tapi, comme si l’on était caché, comme si l’intention tout entière était tournée vers soi, comme si on obtenait une pleine conscience de soi même. On s’éloigne du froid et on recherche la tiédeur en évitant toute dispersion par les couches de la peau, de manière à vite  et bien retenir  en soi les souffles vitaux. Telle est la correspondance aux souffles de l’hiver et la voie pour nourrir la mise en recel. Aller à l’encontre de cela blesserait les reins et produirait au printemps des épuisements et des paralysies par insuffisance de l’offrande à l’élan de création spécifique du printemps. »

Ce texte ancien nous met en garde sur la mobilisation excessive de nos énergies Yang et nous propose, comme à l’image des arbres et des animaux, de laisser descendre son énergie (sève de l’arbre) vers nos racines afin de ne pas fatiguer l’énergie des reins, mère nourricière de l’énergie du printemps qui retentit sur le Foie et les tissus tendino-musculaire.

Les bons conseils

  • L’énergie doit redescendre dans le corps (vers le périnée) à l’image de la descente de l’énergie dans la nature
  • On se couche tôt et on lève tard
  • On évite les activités physiques après la tombée de la nuit
  • On évite les fortes sudations ou alors on se préserve du froid ensuite
  • On évite les activités physiques trop intense (laissons cela au printemps)
  • On évite de consommer des aliments froids et des boissons froides
  • Il faut veiller à bien gérer les écarts de température, on adapte nos tenues vestimentaires par rapport à la température extérieure, et on ne se réchauffe pas trop vite lorsque l’on rentre chez soi. Il faut éviter les grandes chaleurs.
  • Adaptez votre diététique en suivant les conseils de votre thérapeute en énergétique.
  • Consommez les tisanes, les huiles essentielles et les aliments adaptés conseillés en séances d’acupuncture.

Pour toute prise de rendez vous, conseils diététiques, séances d’acupuncture, gymnastique énergétique, merci d’appeler au 06-50-79-02-93.